Ah cette petite question enfantine “C’est quoi ça ?” 👶 C’est le moment d’y répondre !
Avant d’aborder l’aspect communication numérique commençons déjà par donner une certaine définition de ce qu’est une agence de communication en 2020. Nous précisons l’année car vous allez le voir, pas mal de choses ont évolué et vont encore évoluer…

Une agence de communication est avant tout une entreprise capable d’écouter, de comprendre, d’accompagner et de s’imprégner de l’activité de ses clients. Elle doit pouvoir traduire de manière créative différents objectifs de marketing ou de communication interne ou externe à l’entreprise, quelque soit sa typologie d’audience (entreprise du secteur privée en B2C ou B2B, collectivités, associations…).

Oui. Dans cette définition nous avons volontairement intégré la notion de marketing à celle de la communication  : les deux activités sont intimement liées.

À partir de là, plusieurs dimensions apparaissent lorsque l’on parle d’agence de communication : image de marque, notoriété,  relations presse, relations publique, création graphique, print, web, digital numérique, événementiel, médias sociaux, budgets… Vous constaterez que le sujet peut être vaste. Les différents types d’agences de communication spécialisées ou non, est un sujet traité à plusieurs reprises par de nombreux blogs d’agences et nous ne ferons pas de copier/coller ou d’adaptation de texte uniquement pour écrire du factuel et du déjà-dit (et il paraît que Google n’aime pas la duplication de contenu…).

Des mutations pour répondre à la demande

Dans cette course à la transformation des modes de communication et pour répondre aux demandes des entreprises déjà en porte-feuille clients, les agences de communication traditionnelles se sont reconverties progressivement suite au bouleversement du monde du “print”. Ce n’est un secret pour personne : la plupart de ces agences réalisaient des marges non-négligeables sur le dos des imprimeurs. On peut ajouter les tarifs parfois astronomiques que peuvent pratiquer certaines agences pour un “concept” graphique avec une punchline un peu originale sous couvert de “génie créatif” : “Nous sommes des communicants créatifs et vous allez voir : notre concept va marcher à 100%“.

Face à l’explosion des usages liés au numérique ces agences se sont misent à proposer des services souvent peu efficaces dans les domaines du web ou des réseaux sociaux pour raccrocher les wagons et surtout se montrer dans le coup. Résultat : de magnifiques sites vitrines ont vu le jour sans réelle utilité pour le client si ce n’est  “une belle brochure en ligne” ou encore des contenus passés de mode sur les réseaux sociaux avec un discours en décalage complet avec la cible…

La période “web agency”

En parallèle des agences de communication classiques essayant de prendre le train en marche, il y a eu l’explosion des agences web (ou web agency) redistribuant peu à peu le marché de la communication numérique en le spécialisant autour des technologies web. Essentiellement tournées vers la création de site internet, la boutique en ligne et le référencement web, ces agences ont fleuri un peu partout lors de l’euphorie d’internet. Pour une entreprise il fallait absolument avoir son site web en ligne.

Ici encore il y a eu de tout : de la petite agence web locale au développeur ou web designer freelance en passant par de grands groupes médias voulant profiter eux aussi de la bulle internet… quitte à marcher sur les plates-bandes des agences de communication visuelle. Cela va sans dire qu’il y a eu également de tout en terme de réalisations… et de dérives : des réalisations de sites internet à la chaine avec peu de recherches graphiques et ergonomiques, des créations de logos souvent très sommaires (“c’était pour dépanner” nous disent certains chefs d’entreprises qui nous consultent), des frais de maintenance ou d’hébergement aux sommes parfois astronomiques, des prestataires disparaissant dans la nature une fois le site mis en ligne, des solutions de gestion de contenus propriétaire (les fameux CMS fait maison)…

À l’arrivée il y a eu un choix important en terme d’offres pouvant facilement donner le tournis à n’importe quel chef-fe d’entreprise ou chargé-e de communication dans le choix de son prestataire web et plus généralement de son agence de communication.

L’émergence de la mobilité…

2007, Apple et Steve Jobs présentent l’iPhone. C’est en partie pour nous le point de départ d’une nouvelle façon de communiquer et de diffuser et consommer l’information à la fois pour l’entreprise et l’utilisateur. Au fil des années le smartphone a transformé le canal de communication numérique en créant de nouveaux usages (Facebook à ses débuts, aujourd’hui TikTok), de nouvelles interactions (Snapchat et ses filtres). Les exemples de transformations sont nombreux et si vous lisez cet article depuis votre téléphone prenez 2 minutes pour respirer un peu. Posez votre portable sur la table et réfléchissez aux nombreuses choses que vous pouvez faire aujourd’hui avec votre smartphone. Vous voyez ? Il a changé pas mal de choses…

…et la naissance de nouveaux métiers

Observations des comportements utilisateurs, design centré sur l’utilisateur, réseaux sociaux, influenceurs, notoriété et réputation numérique, store en ligne, publicité sponsorisée, production et stratégie de contenus, marketing en ligne, analyses des datas, KPIs (Indicateurs Clés de Performance), sécurité et protection des données… La communication et le marketing digital exigent des compétences, un savoir-faire et surtout une mise en application réaliste et personnalisé.

Bien évidemment tous ces domaines exigent des compétences qui ne peuvent pas être rassemblées en un-e seul-e et même collaborateur-trice. NON : le mouton à cinq pattes n’a pas sa place ici ! Par exemple chez Le Studio A ce n’est pas notre Directrice Artistique en charge de la création de votre identité visuelle qui conduira un atelier personas avec vous (atelier personas ? identifier le profil de vos clients pour répondre au bon moment et au bon endroit à leur demande). Ce n’est pas elle non plus qui réalisera le graphisme de votre site internet. Par-contre elle vous conseillera sur le vocabulaire graphique à employer pour illustrer un process de fabrication par exemple !

Au final c’est quoi une agence de communication digitale ?

Pour revenir à la question de fond de cet article (oui oui, on en voit dans le fond qui trépignent !), une agence de communication digitale est une dénomination relativement jeune qui observe, intègre et s’adapte rapidement aux évolutions du marché. Nous aurons tendance à dire qu’une agence de communication et de marketing digital doit se concentrer sur les tenants et aboutissants d’une stratégie de communication pertinente et sur le résultat qu’apporte les différents leviers énoncés plus haut. Elle doit à la fois identifier, les comprendre et les maîtriser pour les faire comprendre et les appliquer à la réalité économique d’une entreprise. Oui, le numérique apporte des résultats lorsque les actions sont menées avec cohérence et surtout lorsque toutes ces actions sont bien comprises par le dirigeant. Avec des termes et un jargon parfois flou pour un chef d’entreprise, une approche pédagogie et une acculturation au numérique est souvent nécessaire pour bien faire comprendre tous les enjeux.

Une entreprise fait appel à une agence de communication digitale souvent pour être conseillée sur des sujets qui lui paraissent flous et pour développer une idée autour d’un ou plusieurs objectifs. Expertises, écoute, observations et surtout pédagogie sont de la partie !

Tous droits réservés - Le Studio A