Skip to main content
Vous souhaitez impulser une nouvelle dynamique à votre communication et vous avez bien pensé à Chantal de l’accueil pour lui confier cette tâche. Seulement voilà, malgré toute sa meilleure volonté Chantal peine à faire le job et vous avez réellement besoin d’une personne en interne pour piloter votre communication. Pourquoi ne pas confier cette tâche à un alternant en communication ? C’est bien et c’est pas cher ! Nous faisons le point.

Cibler les missions du poste d’alternant en communication

Avant de développer ce point, ne confondez pas « alternant-e » et « salarié-e chargé-e de la communication ». Vous accueillez avant tout un apprenant. Malgré son bagage théorique et parfois technique, n’oubliez pas que l’étudiant… reste un étudiant avec l’objectif de valider son cursus de formation.

Vous avez besoin de créer un site e-commerce et développer rapidement vos ventes, repositionner votre communication et votre site internet ou encore vous souhaitez avoir 4 Reels Instagram et 2 TikTok par semaine avec un ROI élevé ? On vous prévient tout de suite : vous allez droit dans le mur en confiant ces types de missions ! Surtout si vous n’y connaissez rien…

Ne fixez pas la barre trop haute et accordez-vous sur des objectifs communs réalistes et évolutifs en fonction des spécialités de l’alternant. Ne l’oubliez pas : il est avec vous pour apprendre, pas pour gérer seul la communication ou une production que votre entreprise ne pourrait maîtriser par la suite.

Une fois cette prise de conscience claire dans votre esprit, vous allez devoir identifier les différentes missions que vous allez confier à votre alternant en communication et surtout comprendre quelles sont les bases de son métier. Si vous êtes perdus et que vous avez peur de ne rien comprendre, demandez de l’aide à une agence de communication !

Présenter et inclure l’alternant en communication à votre entreprise

Vous vous souvenez peut-être de vos premiers jours en entreprise : il y a du stress, des tonnes de questions qui vous passent à travers la tête, de nouveaux noms à retenir, la découverte de l’activité de l’entreprise et une sensation de ne pas être vraiment à votre place…

Le monde de l’entreprise et ses conventions sont souvent nouveaux pour lui et malgré son aisance apparente (après tout il connaît les codes de la com’ et doit être à l’aise non ?), un alternant se posera des questions simples mais cruciales pour lui. Un peu à la manière des start-up, préparez l’onboarding de votre alternant en communication.

Vous pouvez par exemple préparez un e-mail avant son arrivée rédigé avec soin en y intégrant :

  • L’heure à laquelle il est attendu et le lieu
  • La personne qu’il doit demander en arrivant
  • Les documents, matériels qu’il doit apporter
  • Une présentation originale de votre entreprise et de ses équipes
  • Le programme de sa première journée

Préparez également quelques goodies (le stylo ou le mug avec le logo de votre entreprise) ou organisez un déjeuner avec l’ensemble de vos équipes le premier jour ! Ce sont de petites attentions qui feront plaisir et participerons à la bonne immersion de votre alternant en communication au sein de votre entreprise. Il va intervenir sur votre communication alors autant donner à votre entreprise une bonne première impression, non ?

J’apprends, tu apprends, il/elle apprend : nous apprenons !

Si vous êtes insensible à la transmission du savoir, abandonnez tout de suite votre recrutement d’alternance en communication. Abandonnez aussi « l’alternance-café » : les missions de communication que vous allez confier doivent être intéressantes, épanouissantes et doivent faire sortir l’étudiant grandi de cette expérience.

Confier les clés de votre communication à un étudiant peut peut-être vous refroidir ou au contraire vous décharger complément de cette tâche qui prend du temps et à laquelle vous n’y comprenez pas grand-chose… Peu importe le cas de figure, accompagnez votre alternant en communication ! Par expérience le trio « Dirigeant / Alternant / Agence » est souvent bénéfique pour toutes les parties. Chacune apprend l’une de l’autre et fait avancer votre projet de communication.

Déléguer toute ma communication à un alternant : la bonne idée ?

Oui ! Mais…

Soyons clair sur un point : un étudiant en alternance en communication ne remplacera pas le travail en amont d’une agence de communication. Les deux sont complémentaires et nous invitons souvent les dirigeants à intégrer à leur entreprise une alternance en communication afin de mieux structurer, piloter leurs projets de communication sur du long terme. Penser qu’un alternant en communication va remplacer une agence et revenir à moins cher pour votre entreprise, revient à rouler à 130km/h sur autoroute avec une roue de secours…

Intégrer un alternant en communication demande enfin un investissement, une écoute active, un accompagnement afin d’arriver à un rapport gagnant-gagnant comme nous l’avons décrit plus haut. Cette intégration vous permettra si besoin d’envisager l’ouverture d’un poste dédié à la communication à l’issu de la période d’alternance.

Au-delà des aides mises à disposition dans le cadre d’alternances et du rapport gagnant-gagnant entre votre entreprise et l’alternant, nous soutenons le recrutement d’alternants spécialisés en communication et marketing digital par l’apport en compétences et surtout en culture du numérique qu’ils peuvent apporter au sein de l’entreprise. La communication digitale exige aujourd’hui une véritable culture au sein des entreprises et lorsque nous pouvons nous appuyer sur un-e étudiant-e en alternance, le projet se déroule forcément dans les meilleures conditions !

Histoire vraie – À toi le dirigeant qui nous lit

 

« Si l’alternant-e n’arrive pas à faire le site internet tout-e seul-e, on vous rappellera pour le réaliser »

 

Parce que notre métier est rempli d’anecdotes, la petite phrase ci-dessus illustre une situation rencontrée. Alors à toi le dirigeant qui consulte une agence pour ton projet de communication ou la création de ton site internet : évite s’il-te-plaît de nous consulter pour « avoir une idée de prix ». Nous réalisons un vrai travail d’étude et d’analyse de ton projet en amont avant de te donner « un prix ».
Nous rappeler avec cette petite phrase assassine (surtout après avoir bien écouté toutes les bonnes idées que nous avons pu te donner) on apprécie moyen.

C’est avec ce type de propos que vous discréditez à la fois le sérieux de votre projet et également l’alternant-e qui est avec vous…